> Location : établir le budget de son logement
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Location : établir le budget de son logement

Comment le calculer ?

photo

Loyer, charges, assurance, taxes, aides, toutes ces données entrent dans le calcul du budget de location. Grâce à cette étape, les locataires peuvent connaître leur budget logement et ainsi prévoir les sommes à verser chaque année.

 

 

Calculer le budget location


Lorsqu'un locataire souhaite calculer son budget location, il doit additionner les dépenses fixes et les dépenses variables, ainsi que les taxes. Il faut ensuite enlever les différentes aides auxquelles le locataire a droit.

Les dépenses fixes


Les dépenses fixes prises en compte par le locataire dans le calcul du budget sont :

  • le loyer,
  • les charges collectives,
  • l'assurance habitation,
  • taxe d'habitation.


Le montant du loyer est inscrit dans le contrat de bail. C'est ce chiffre qu'il faut inclure dans le calcul du budget logement.

Les charges collectives correspondent aux frais d'entretien et de fonctionnement de l'immeuble, à savoir :

  • le ménage
  • les consommations d'électricité (éclairage de l'allé, ascenseur,...)  et d'eau (nettoyage, arrosage)
  • Les petites réparations


  À noter : Les charges collectives sont comprises dans le loyer ou font l'objet d'une provision pour charges

L'assurance habitation est obligatoire depuis la loi du 6 juillet 1989, pour la location d'un logement vide. Les locataires de meublés ne sont pas soumis à cette obligation. Pour autant, souscrire une assurance multirisque habitation est vivement conseillé, pour que le locataire soit couvert en cas de sinistre.

La taxe d'habitation est due par le locataire. Elle doit être payée chaque année, durant la période automnale. Le montant de cette impôt local est calculé par la ville et dépend donc de la zone géographique de la location.

Le locataire peut aussi avoir à payer d'autres taxes :

  • taxe d'enlèvement des ordures ménagères
  • taxe de balayage.

 

Les dépense variables


Les dépenses variables, ou charges locatives sont :

  • l'eau,
  • l'électricité et le gaz,
  • le chauffage,
  • les travaux d'entretien et de ménage.


Le montant de ces dépenses dépend bien entendu de la consommation du locataire.

Ainsi par exemple, pour le chauffage, le montant dépend de plusieurs éléments parmi lesquels l'isolation du logement. En effet, moins l'isolation est performante, plus la facture sera élevée.

Pour effectuer le calcul, le locataire doit se référer au diagnostic de performance énergétique (DPE) et peut également demander à l'ancien locataire le montant de ses factures, pour connaitre sa consommation moyenne, et ainsi évaluer ses dépenses à venir.

Les aides


Le locataire doit déduire de son calcul les aides qu'il perçoit.

Les étudiants sont d'autant plus concernés par cette étape. En effet, ils peuvent recevoir :

  • APL (Aide personnalisée au logement),
  • ALS (Allocation logement à caractère social),
  • prêt étudiant.


    Attention :
Le locataire doit rassembler tous les documents relatifs aux aides qu'il reçoit pour intégrer le montant juste à son calcul de budget.

 

Lire aussi :

Assurance multirisque habitation

Pour en savoir plus :

Loi du 6 juillet 1989

 

Crédit photo : © herreneck - Fotolia.com

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 03/09/2010 à 00:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS