> Loyers : les derniers chiffres de l'Observatoire Clameur
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Loyers : les derniers chiffres de l'Observatoire Clameur

Légère accalmie pour l'augmentation des loyers en 2011

photo
© Gérard LEMAIRE - Fotolia.com

Suite à la publication des chiffres des loyers 2011 par l'Observatoire Clameur, le Secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu, s'est dit satisfait de l'évolution actuelle. En effet, une accalmie est observée en 2011.

 

Loyers : les chiffres 2011


Début mars 2012, l'Observatoire Clameur a publié les chiffres nationaux des loyers. De manière générale, la hausse semble se stabiliser, en effet, le niveau moyen des loyers est de 12,5 € contre 12,3 € en 2012 et 12 € en 2009. L'indice des loyers est à 148,2 en 2011, après avoir été à 146 en 2010.

La variation des loyers s'est elle aussi stabilisée en 2011,  avec un taux de 1,6 %, équivalent à celui de 2008, alors qu'en 2010, le taux de variation était de 2,5 %. Dans le neuf, les loyers sont en légère baisse, Clameur ayant enregistré moins 0,8 % en 2011.

En ce qui concerne les loyers à la relocation, le taux est très bas en 2011, avec 1,9 %, sachant que le taux le plus bas enregistré était de 1,8 % en 1999. Par comparaison ; ce taux oscillait autour de 7 % début 2000 et a atteint les 6 % en 2009. Par contre, le taux de vacance est le plus élevé en 2011, puisqu'il dépasse les 115. La mobilité résidentielle est elle aussi en hausse, avec 27,5 % en 2011, contre 26,60 % en 2010.


Bien entendu, ces chiffres sont des moyennes nationales et doivent être relativisés en fonction du bien loué, de la région, et même de la ville.

Une confirmation de la modération


À l'annonce de ces chiffres, le Secrétaire d'État au Logement, Benoist Apparu a estimé qu'il s'agissait d'une confirmation de l'accalmie observée depuis 2007. Selon son analyse, les politiques mises en place par son ministère auraient permis cette modération.

Il précise toutefois que de grandes disparités locales existent. Par exemple, quatre régions et un tiers des villes observées enregistrent actuellement un recul des loyers. D'autre part, certaines régions ont un taux de vacance élevé alors que d'autres enregistrent des variations de loyers à la relocation très important.

Le Secrétaire d'État souligne ainsi que les politiques du logement doivent impérativement tenir compte de ces particularités des marchés locatifs locaux, afin de pouvoir apporter une réponse efficace et ciblée.

Pour en savoir plus :

L'Observatoire Clameur

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 07/03/2012 à 00:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS