> Le prix des logements anciens augmente de 1,8% au 4° trimestre 2009
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Le prix des logements anciens augmente de 1,8% au 4° trimestre 2009

Indices Notaires-Insee des prix des logements anciens

Au quatrième trimestre 2009, les prix des logements anciens ont progressé de 1,8 % selon les données provisoires corrigées des variations saisonnières (CVS) : +2,1 % pour les maisons et +1,5 % pour les appartements. Cette hausse fait suite à une très légère augmentation au troisième trimestre, +0,3 %.

Sur un an, les prix demeurent en forte baisse : -4,4 %, dont -4,2 % pour les prix des appartements et -4,6 % pour ceux des maisons.

En Île-de-France, le prix des logements anciens se redresse au quatrième trimestre 2009

 
En Île-de-France, au cours du quatrième trimestre 2009, les prix des logements anciens ont progressé de 1,8 % (chiffres provisoires CVS). Cette hausse est due principalement à celle des prix des appartements (2,1 %), les prix des maisons augmentant également mais de façon moins marquée (1,3 %).
Les prix des appartements se redressent de façon notable en Seine-Saint-Denis (3,6 %) et dans les Hauts-de-Seine (2,8 %) tandis que les prix des maisons augmentent nettement dans le Val d’Oise (4,1 %).
Sur un an, les prix franciliens demeurent en baisse (-5,6 %). Le recul est plus fort pour les maisons : -7,5 %, contre -4,5 % pour les appartements
 

En province, la hausse des prix au quatrième trimestre 2009 est comparable à celle de l’Île-de-France

 
En province, l’indice des prix provisoire du quatrième trimestre 2009 a augmenté de 1,9 % (CVS). Contrairement à l’Île-de-France, la hausse est plus forte pour les maisons (2,4 %) que pour les appartements (1,1 %).
En un an, le prix des logements anciens en province a diminué de 3,7 % : -3,9 % pour les appartements et -3,6 % pour les maisons
 
Variations annuelles des prix des logements anciens
 
Sources : Insee, Notaires d'Île-de-France - Base Bien, Perval
 
 
Indices des prix des logements anciens en Île-de-France
 
 
 

Le volume de transactions se redresse

 
Le nombre de transactions de logements est estimé à 575 000 sur les douze mois de décembre 2008 à novembre 2009 ; il est en augmentation de 3 % par rapport aux transactions conclues de septembre 2008 à août 2009. Sur un an, la baisse reste cependant très forte (-16 % par rapport à la période allant de décembre 2007 à novembre 2008)
 
Nombre de transactions de logements anciens cumulé sur 12 mois
 
 
 

Révisions

 
La hausse des prix au troisième trimestre 2009 s’établit à +0,3 % selon les données actuelles (semi-définitives), soit une révision à la hausse de 0,1 point par rapport à l’évolution publiée le 6 janvier.
Les évolutions de prix en Île-de-France et en province sont légèrement révisées, en sens contraire : la hausse des prix franciliens est inférieure de 0,3 point à celle annoncée précédemment (+0,4 % au lieu de +0,7 %), l’évolution des prix provinciaux est supérieure de 0,4 point (+0,3 % au lieu de -0,1 %).
Les révisions concernent principalement les prix des maisons : s’agissant de l’Île-de-France, la hausse des prix des maisons est révisée à la baisse de 1,1 point. À l’opposé, l’évolution des prix des maisons de province est révisée à la hausse de 0,6 point.

 

Bérénice Destours - Je gère mon immobilier
Publié le 03/03/2010 à 00:00
Source : Institut national de la statistique et des études économiques - INSEE

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS