> Un observatoire national dédié à la précarité énergétique
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Un observatoire national dédié à la précarité énergétique

L'observatoire national de la précarité énergétique lancé le 1er mars 2011

La précarité énergétique devient l'une des priorités du Gouvernement. Pour preuve, la création de l'Observatoire national de la précarité énergétique par le ministère de l'Écologie et du Logement et du ministère de l'Économie. 13 % des ménages seraient touchés par la précarité énergétique, ce qui ne ferait que aggraver encore la dégradation des logements.

Un constat


Le ministère de l'Écologie et du Logement et le ministère de l'Économie dressent un constat alarmant : 3 400 00 ménages en France, soit 13 %, consacrent plus de 10 % de leurs ressources au paiement des factures énergétiques. Il s'agit donc bien là de précarité énergétique.

En découle, une dégradation des logements concernés, les fonds n'étant plus suffisants pour entreprendre des rénovations thermiques. Ainsi, en 2011, 9 % des ménages disent avoir froid chez eux. Nathalie Kosciusco-Morizet, Benoist Apparu, et Éric Besson ont donc mis en place un plan pour lutter contre cette précarité énergétique, à commencer par la création de l'Observatoire national de la précarité énergétique et la baisse des factures des foyers les plus modestes.

Les acteurs réunis dans l'Observatoire


Afin d'être le plus efficace possible, cet Observatoire national de la précarité énergétique réunit les acteurs :

  • de la solidarité,
  • du logement,
  • et de l'énergie.


Présidé par Jérôme Vignon, président de l'Observatoire national de la pauvreté et de l'exclusion sociale (ONPES), cet organe comprend plusieurs membres permanents :

  • le ministère de l'Écologie et du Logement,
  • le ministère de l'Économie,
  • l'ADEME,
  • l'Anah,
  • l'ONPES,
  • EDF,
  • GDF,
  • l'Union sociale pour l'habitat,
  • le Médiateur national de l'énergie,
  • la Fondation Abbé Pierre,
  • le Plan bâtiment Grenelle,
  • la Fédération nationale des collectivités concédantes et régies,
  • le Haut comité pour le logement des personnes défavorisées,
  • l'Union nationale des centres communaux et inter-communaux d'Action sociale.


Les objectifs principaux


L'action de l'Observatoire national de la précarité énergétique sera menée aussi bien au niveau national que local, et s'intègre dans le plan de lutte contre cette précarité. Pour cela, plusieurs objectifs ont été dégagés :

  • définir et caractériser la précarité énergétique,
  • effectuer un suivi des aides financières et de leurs impacts,
  • mesurer l'évolution de la précarité et en identifier les causes dans les zones concernées,
  • suivre les actions menées localement et nationalement, afin d'en mesurer l'impact et de partager les expériences de chacun.


À noter : Le site internet de l'Observatoire national de la précarité énergétique est en cours de création.

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 03/03/2011 à 00:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS