> Marché locatif : les tendances 2011
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Marché locatif : les tendances 2011

Étude de l'observatoire CLAMEUR

photo
© Olivier Le Moal - Fotolia.com

CLAMEUR (Connaître les loyers et analyser les marchés sur les espaces urbains et ruraux) a publié son rapport traitant de la conjoncture du marché locatif depuis le début de l'année 2011. Le redémarrage est désormais évident, mais des points noirs subsistent.

Les loyers progressent

 

L'observatoire CLAMEUR note que le marché locatif privé se rétablit en France depuis le début de l'année 2011. Bien entendu, il n'est pas encore à son niveau de la période 2001-2006 durant laquelle la conjoncture était favorable, mais la situation n'est désormais plus la même que durant la crise.

 

En effet, les loyers sont en progression depuis début 2011 : + 0,9 %. En 2010, l'augmentation moyenne était de 1,4 %. L'observatoire note toutefois des disparités locales. Ainsi, certaines régions sont dans la moyenne comme :

  • Alsace (+ 1 %),
  • Bretagne (+ 1 %),
  • Ile-de-France (+ 0,8 %).

 

D'autres ont une augmentation plus élevée que la moyenne, dont :

  • PACA (+ 1,6 %),
  • Poitou-Charentes (+ 1,7 %).

 

Certaines ont enregistrent quant à elles une progression très élevée, c'est le cas par exemple de :

  • Picardie (+ 2,5 %),
  • Champagne Ardenne (+ 2,7 %).

 

Les progressions les plus faibles sont enregistrées entre autres dans :

  • Centre (+0,5 %),
  • Lorraine (+ 0,3 %).

 

Enfin, les loyers sont encore en baisse dans certaines régions parmi lesquelles :

  • Limousin (- 2,6 %),
  • Aquitaine (- 0,5 %).

 

La tendance des loyers au m²

 

L'observatoire CLAMEUR note que le loyer moyen en France dans le marché locatif privé, se situe actuellement à 12,4 €/m². Là encore des disparités sont notables, selon la région et le type de bien. Ainsi, les petites surfaces sont plus chères, avec 16,6 €/m² pour les studios. Les grandes surfaces enregistrent quant à elles une moyenne de 9,1 €/m² pour les cinq pièces et plus.

 

Côté localisation, la variation va de 3,5 €/m² à 54 €/m². Arrive bien entendu en tête l'Ile-de-France (17,9 €/m² en moyenne). La ville la moins chère est actuellement Verdun avec moins de 6 €/m² en moyenne.

 

Mobilité résidentielle et vacance locative

 

Là aussi, la situation s'améliore. La mobilité résidentielle est en effet revenu à 27,9 %, soit le même niveau qu'en 2007. La vacance locative évolue quant à elle vers la stabilisation. CLAMEUR avance le chiffre de + 0,9 % depuis le début de l'année.

 

Mais, ce niveau de vacance, qui revient en moyenne à 9 semaines, engendre des pertes de recettes locatives pour les bailleurs. L'observatoire les chiffre à 4,7 % des loyers perçus.

 

Pour enrayer ce phénomène, CLAMEUR conseille aux propriétaires bailleurs d'effectuer des travaux de rénovation de leurs biens en location. Les locataires deviennent de plus en plus exigeants quant à la qualité du logement, ces travaux pourraient donc bien éviter ou réduire ces vacances locatives. Pour autant, l'observatoire ne garantit pas qu'il y ait un retour sur investissement.

 


Pour en savoir plus :


CLAMEUR

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 20/09/2011 à 00:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS