> Le logement dans la conférence contre le pauvreté
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Le logement dans la conférence contre le pauvreté

Les futures mesures en faveur du logement

photo
Ministère de l'Égalité des territoires et du Logement

Pour lutter contre le mal logement, des mesures d'urgence et une politique sur du plus long terme ont été révélées par Jean-Marc Ayrault et Cécile Duflot. En effet, répondre à la situation d'urgence actuelle était l'un des points développés lors de la conférence contre la pauvreté des 10 et 11 décembre.

 

Un plan qui débute en 2013


Le Gouvernement a consacré un volet au logement lors de sa conférence contre la pauvreté. Le Premier ministre a ainsi annoncé que les premières mesures visant à lutter contre le mal logement seraient lancées en 2013. Une première étape dans un plan de lutte contre la pauvreté.

Le volet logement va représenter un budget de 142 M€, qui va s'ajouter au budget voté par la loi de finances 2013. Il va ainsi toucher plusieurs points précis en matière de logement d'urgence et d'accès au logement.

L'hébergement d'urgence


Le volet logement du plan de lutte contre la pauvreté prévoit d'améliorer et de structurer l'offre de logements d'urgence. Pour cela, 9 000 places vont être créées ou pérennisées sur l'année 2013. 5 000 d'entre elles serviront à répondre aux demandes adressées au 115. Les 4 000 restantes seront attribuées aux demandeurs d'asile. Cette offre supplémentaire devrait aussi permettre une sortie plus cohérente du dispositif hivernal.

En outre, le Premier ministre a affirmé que les personnes bénéficiant d'hébergements d'urgence doivent pouvoir bénéficier d'un accompagnement personnalisé jusqu'au logement.

Passer de l'hébergement au logement


La politique du logement devrait désormais suivre cet axe. Autrement dit, le Gouvernement souhaite sortir d'une gestion d'urgence saisonnière. Pour cela, un programme de création de logements à bas loyers et de logements adaptés aux personnes bénéficiant d'un accompagnement social, va être lancé en 2013.

Le recours à l'intermédiation locative va être renforcé, à hauteur de 7 000 places. L'objectif est ici de constituer une alternative à l'hébergement d'urgence.

15 000 ménages relogés


15 000 familles sont reconnues prioritaires au titre du Dalo. Mais, ce système connaît actuellement des difficultés de mise en œuvre, le Gouvernement devrait mettre en place un plan d'urgence pour les résoudre. Celui-ci va consister en :

  • le relogement de 10 000 familles grâce à une mobilisation renforcée des acteurs du dispositif,
  • 5 000 ménages relogés grâce à la mobilisation du parc privé et des logements sociaux à bas loyers.


Protéger les plus vulnérables


La dernière partie du plan annoncé lors de la conférence contre la pauvreté est l'anticipation du point de rupture. C'est-à-dire que le Gouvernement souhaite agir en amont, pour éviter la survenance des situations d'urgence.

Pour cela, une politique de prévention des expulsions locatives va être mise en place. De plus, le plan de rénovation énergétique va être axé sur la lutte contre la précarité énergétique. Enfin, un nouveau système de garantie universelle des risques locatifs est à l'étude.

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 12/12/2012 à 12:03
Source : Ministère de l'égalité des territoires et du logement

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS