> Opinion sur l'immobilier : le sondage
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Opinion sur l'immobilier : le sondage

Les Français et leur opinion sur le logement

photo
© Kybele - Fotolia.com

Critères de choix d'un logement, difficulté à accéder à la propriété, attentes en matière de politique du logement... autant de questions analysées par le sondage de l'Ifop. Résultat : un panorama de la vision du logement des Français.

 

Les Français et leur logement


La première information révélée par le sondage est plutôt positive. 90 % des personnes interrogées sont satisfaites de leur logement actuel. Cela concerne particulièrement les plus de 65 ans (97 %), les retraités (98 %),  les propriétaires (96 %) et ceux touchant plus de 2 300 € par mois.

Leur logement, ils l'ont choisi tout d'abord en fonction de leur localisation, pour 49 % d'entre entre eux, particulièrement les65 ans et plus (64 %) et les hauts revenus (60 %). Vient ensuite le prix, pour 44 % des personnes interrogées, un critère plus important pour les moins de 35 ans (52 %) et les revenus inférieurs à 2 300 € (52 %). Viennent ensuite les impôts locaux (4 %) et la consommation énergétique (3 %).

L'accession à la propriété


La difficulté à devenir propriétaire est une question prépondérante du sondage. 77 % des personnes interrogées estiment devenir propriétaire dans leur commune est difficile. Et 23 % d'entre eux voient dans la procédure d'achat une complexité supplémentaire, particulièrement les revenus modestes (32 %) et les classes populaires (30 %).

Une problématique encore plus marquée en Ile-de-France, où 9 interrogés sur 10 trouvent qu'être propriétaire dans leur commune est complexe, contre 26 % en province.

Les Français et la politique du logement


Une certaine insatisfaction ressort de ce sondage vis-à-vis des politiques du logement. 36 % pensent que leur commune ne fait pas assez en la matière, particulièrement en Ile-de-France (42 %), alors qu'en province 65 % sont satisfaits.

Pour les Français, la priorité en matière de logement est la baisse des impôts locaux (43 %), surtout pour les propriétaires (49 %), contre 32 % des locataires. Vient ensuite l'accession à la propriété (30 %), la baisse de la consommation énergétique (27 %), ou encore la rénovation (23 %), la limitation des loyers, le logement des jeunes (14 %)/

Pour en savoir plus :

Ifop

 

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 17/01/2014 à 11:30

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS