> Taux des crédits immobiliers : moins de 4 % en moyenne
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Taux des crédits immobiliers : moins de 4 % en moyenne

Des taux toujours plus bas selon Meilleurtaux

photo
© Eisenhans - Fotolia.com

La barre symbolique des 4 % a été franchie. La taux des crédits immobiliers sont donc toujours à la baisse, même si celle-ci s'est stabilisée. Pour autant le nombre de crédits reste peu élevé.

 

La baisse continue


Au 1er juin, le courtier Meilleurtaux notait que l'OAT 10 ans, sur lequel se base les banques pour fixer leurs taux de crédits immobiliers, était à son plus bas niveau : 2,32 %. Un chiffre qui a entrainé une nouvelle baisse des taux de crédits immobilier, particulièrement sur les prêts à 20 ans.

En moyenne, ils atteignent aujourd'hui 3,95 %, contre 4,31 % en janvier, soit un taux proche de ceux de fin 2010. 75 % des banques sont en effet actuellement sous les 4 %, alors qu'elles n'étaient que 5 % en janvier, la baisse continue donc. Toutefois, le courtier précise que cette baisse est moins forte, une banque a même relevé ses taux.

Les demandes stagnent


Cette situation n'a toutefois pas mis fin à l'attentisme des emprunteurs. Selon le courtier, il enregistre actuellement une très légère hausse du nombre de demande (+ 5%), mais le nombre d'emprunteur en cours d'achat a baissé, moins 12 % par rapport à l'an dernier.

Cette observation est toutefois à relativiser, puisque de grandes disparités régionales apparaissent en la matière. Ainsi, par exemple, le nombre de dossier déposé a augmenté de 20 % en Lorraine et dans le même temps diminué de 2,6 % en Ile-de-France.

Côté renégociation de crédit, les chiffres indiquent une hausse, puisqu'il y a deux fois plus de demandes que l'an dernier.

Les taux dans les prochains mois


Meilleurtaux estime que l'on est en train de sortir de la phase de baisse, pour entrer dans une phase de stabilisation et d'harmonisation des taux, même si la baisse continue encore pour l'instant. Le niveau actuel de l'OAT 10 ans laisse présager des taux encore très bas dans les mois à venir. Le courtier considère d'ailleurs que les baisses actuelles concernant plus particulièrement les courtes durées, des dossiers de demandes solides pourraient négocier leur prêt à des taux avantageux, jusqu'à moins 0,4 %.

Pour en savoir plus :
Meilleurtaux 

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 07/06/2012 à 00:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS