> 74 % des Français pour le blocage des loyers à la relocation
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

74 % des Français pour le blocage des loyers à la relocation

Un sondage de Harris pour Century 21

photo
© Atlantis - Fotolia.com

Locataires et propriétaires bailleurs sont-ils d'accord avec la proposition de blocage des loyers à la relocation ? Quelles sont les autres solutions possibles pour lutter contre la crise du logement ? Comment le rapport de force entre propriétaire bailleur et locataire est-il perçu ? Telles sont les questions posées par le sondage de Harris pour Century 21.

 

Blocage des loyers : les Français sont pour


Le résultat phare du sondage publié le 28 juin dernier par Harris Interactive pour Century 21, c'est 74 %. Il s'agit du nombre de Français d'accord avec la proposition de la ministre du Logement de bloquer les loyers à la relocation. 33 % sont même très favorables à ce projet. Bien entendu, les résultats sont plus ou moins prononcés selon la catégorie de personne interrogée. En effet, les locataires sont plus nombreux à être d'accord (87 %), alors que les propriétaires sont 63 % à être pour.

De manière générale, 78 % des personnes interrogées voient dans cette proposition une manière efficace de lutter contre les loyers trop élevés. Mais les craintes de voir cette mesure compensée par les propriétaires bailleurs se fait sentir, par l'application de l'IRL (81 %) ou par des travaux sur le logement (55%). Une impression en partie confirmée par les propriétaires bailleurs qui sont 67 % à penser à appliquer l'IRL systématiquement.

Le revers de la médaille c'est que le panel craint que cette mesure bloque l'investissement locatif (52 %), voire que ça pousse les propriétaires bailleurs à ne plus louer ou à vendre (42 %). Des options qui ne semblent pas retenues par les propriétaires bailleurs qui sont 67 % à ne pas vouloir revendre et 71 % à ne pas envisager d'arrêter de louer.

Propriétaires, locataires et lutte contre la crise du logement


Le sondage portait aussi sur les rapports de force entre propriétaire bailleur et locataire. Sur ce point, aucune tendance précise ne se dégage. En effet, 35 % estiment que les rapports sont plutôt en faveur du propriétaire bailleur, 31 % du locataire et 30 % pensent que les rapports sont équilibrés.

Les sondés voient à 90 % la transformation de bureaux vides en logements comme étant une bonne solution contre la crise du logement. La mise à disposition de terrains de l'État pour y construire des logements est aussi plébiscitée par 82 % des personnes interrogées. Par contre, augmenter le nombre de logement sur un terrain est loin de faire l'unanimité et de convainc que 41 % des sondés.

Pour en savoir plus :
Harris Interractive 

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 05/07/2012 à 09:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS