> Logement : les conflits les plus fréquents
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Logement : les conflits les plus fréquents

Voisinage : la première source de conflits

photo
2 Frauen tratschen im Treppenhaus © britta60 - Fotolia

Voisinage, travaux, puis location, voici le top 3 des causes de conflits liés au logement selon le baromètre Axa/Ipsos. Pourtant, selon cette même étude, les Français n'ont pas la même analyse de ce classement des conflits.

 

Les trois conflits les plus fréquents


Pour la troisième fois, Axa et Ipsos ont publié leur baromètre de la protection juridique. Cette étude a été initiée car un Français sur deux explique méconnaitre ses droits. Il s'agit donc ici de les informer et en l'occurrence sur les litiges relatifs au logement. Ces derniers sont d'ailleurs réglés dans 21 % des cas avec l'intervention de l'assureur et dans 67 % des cas à l'amiable.

La première information révélée par ce baromètre est le top trois des litiges intervenant en matière de logement :

  • voisinage 25 % des litiges,
  • travaux 16 % des litiges,
  • location 15 % des litiges.


En effet, les conflits avec le voisinage sont nombreux et peuvent même être très pesants au quotidien : nuisance sonore, jardin, vis-à-vis, dégradation... En matière de travaux, là encore les causes peuvent être nombreuses, aussi bien dans le cadre d'une construction, que d'une rénovation ou de travaux d'entretien et de modifications courants. Enfin, bien entendu les conflits entre locataire et bailleur peuvent intervenir dans de nombreuses occasions, comme les clauses abusives, le défaut de paiement du loyer, des dégradations, un mauvais état du logement...

La perception des Français


Par contre, la perception des personnes interrogées est toute différente. Pour les Français la première cause de litige serait la construction (62 %), devant la location (49 %), la copropriété (40 %), les travaux divers (39 %). Les conflits de voisinage n'arrive qu'en sixième position.

Pourtant, la construction ne concerne que 12 % des litiges et 10 % pour la copropriété.

Le baromètre révèle aussi que 49 % des Français ont déjà été confronté à un litige. Par contre, un sur quatre n'aurait jamais été réglé.

De manière plus globale, les litiges relatifs au logement (toutes causes confondues) est la première source de conflit, devant internet (31 %) et le travail (25 %).

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 26/09/2014 à 17:30

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS