> Faire entrer le développement durable dans les copropriétés
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Faire entrer le développement durable dans les copropriétés

Éric Verna, président de l'association Planète copropriété

photo

Éric Verna, président de Planète copropriété, nous présente les objectifs et les projets de son association. Sa mission principale sensibiliser les acteurs de la copropriété au développement durable pour l'intégrer dans la gestion des bâtiments.

 

Je gère mon immobilier :

Pouvez-vous nous parler de la création de Planète copropriété ?

 

Éric Verna : Planète copropriété est une jeune association. Elle a été créée il y a trois ans. Nous voulons rassembler tous les acteurs de la copropriété. Aujourd'hui, Planète copropriété compte une cinquantaine de membres, des institutionnels comme EDF, des professionnels mais aussi des particuliers. Actuellement, nous sommes présents en Ile-de-France et à Lyon, mais nous souhaitons nous développer sur toute la France.

 

JGMI :

Quelles sont les activités de Planète copropriété ?

 

EV : À l'origine, l'association s'est mobilisée autour des deux jours de Planète copropriété il y a deux ans. Depuis, nous travaillons pour que les copropriétés intègrent les notions de développement durable. Les bâtiments en copropriété ont actuellement des performances énergétiques assez médiocres, d'où l'intérêt de sensibiliser copropriétaires et professionnels à ces questions. Nous organisons des groupes de travail sur tous les sujets du développement durable : techniques, améliorations énergétiques, financements... Notre but est de faire avancer les choses. Les résultats de ces travaux sont diffusés à nos adhérents via une lettre. Nous participons aussi aux actions d'autres association, comme le prochain salon de l'UNARC.

 

JGMI :

Quels sont vos projets actuellement ?

 

EV : L'accompagnement est notre cheval de bataille. Aujourd'hui, au niveau institutionnel, les choses sont en place. Pour autant, de trop nombreuses copropriétés sont encore laissées pour compte, selon nous, par manque d'accompagnement. Il est évident que les institutionnels et les copropriétaires ne peuvent pas tout faire seuls en matière de développement durable. C'est pourquoi nous souhaitons mettre en place des coachs accompagnateurs indépendants. Leur mission sera de casser les relations conflictuelles au sein des copropriétés et d'ainsi engager un cercle vertueux vers le développement durable. Ils interviendraient jusqu'au vote des travaux ou du plan pluriannuel de travaux. Grâce à l'action des accompagnateurs, les copropriétaires pourraient obtenir plus rapidement un consensus, or on sait que dans les copropriétés la notion de gain de temps est très importante. Une absence de consensus en assemblée générale signifie le plus souvent de repousser la prise de décision à la prochaine assemblée générale, l'année suivante. Les accompagnateurs aurait aussi pour mission de faire comprendre aux copropriétaires l'intérêt du développement durable, de les sensibiliser.

 

JGMI :

Qui peut adhérer à Planète copropriété et comment ?

 

EV : Toutes les personnes intéressées par l'intégration du développement durable dans les copropriétés peuvent adhérer. Chaque adhérent reçoit la lettre d'information de l'association et peut participer aux groupes de travail et aux conférences. Les adhérents peuvent aussi appeler l'association pour recevoir des conseils et renseignements. Un membre de l'association peut aussi se déplacer pour rencontrer le conseil syndical. Pour adhérer, il faut aller sur notre site internet et remplir le bulletin d'adhésion.

 

Pour en savoir plus :
Planète copropriété

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 27/09/2011 à 00:00

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS