> Du nouveau pour le DALO
Retour   Imprimer Envoyer Partager :

Du nouveau pour le DALO

Le DALO bientôt renforcé

L'une des mesures du plan de lutte contre la pauvreté concerne le DALO. Le ministère estime en effet que cette mesure destinée à loger les plus pauvres, n'est pas assez bien, ni rapidement appliquée.

 

Une meilleure application


Sylvia Pinel a annoncé un renforcement prochain du DALO. La ministre précise qu'il s'agit là du plan de lutte contre la pauvreté et pour l'inclusion sociale annoncé le 21 janvier 2013. Il comprend ainsi une meilleure structuration de l'offre d'hébergement, et concerne donc aussi le DALO.

Le constat actuel montre que ce dispositif fonctionne, mais qu'il y a toutefois du retard, particulièrement dans les zones tendues, en ce qui concerne l'attribution du logement aux ménages concernés.

La ministre envisage ainsi des actions plus rigoureuses en la matière, afin d'aboutir à une meilleure application, comme par exemple une mobilisation de tous les partenaires. Cette démarche concerne aussi le parc privé, notamment via des formules d'intermédiation locative, pour lesquelles le ministère prévoit une durée d'occupation du bien plus longue que pour Solibail.

Un meilleur accompagnement


Parmi les mesures annoncées, il y a celles concernant directement les particuliers. Ainsi, la ministre a annoncé vouloir améliorer l'accompagnement des bénéficiaires et sécuriser les bailleurs. Le premier problème identifié est le manque d'information, le DALO étant de fait un dispositif encore trop mal connu.

Pour y remédier, les premières mesures vont donc consister en une meilleure information, particulièrement à destination des foyers bénéficiaires. Ils vont ainsi connaître leurs droits et leurs devoirs en la matière. Le ministère compte d'ailleurs qu'une part de cette action soit réservée à leur demande de logement social, qui ne doit pas être mise de côté lors de l'activation du DALO.

De plus, l'accompagnement sera accéléré dans la phase de recherche d'un logement, avec différentes mesures, mais aussi grâce à l'utilisation du bail glissant. Enfin, le ministère souhaite utiliser en totalité les crédits du fonds national d'accompagnement vers et dans le logement.

Tous les opérateurs du DALO seront en outre sollicités pour réagir et agir plus rapidement. L'objectif étant ici qu'aucun logement susceptible d'être concerné par le DALO ne soit pas identifié.

Pour en savoir plus :

Le ministère du Logement

Perrine Roux - Je gère mon immobilier
Publié le 21/10/2014 à 15:05
Source : Ministère de l'égalité des territoires et du logement

Haut de page   Imprimer Envoyer Partager :

L'information immobilière
RSS